Être imparfait et heureux!

juillet 14, 2016

Être imparfait et heureux c’est possible. Lorsque nous nous imposons un objectif trop élevé, nous sommes stressés. Nous paniquons, nous nous sentons débordés par les évenements. Nous sommes des êtres humains, tout simplement dotés de forces mais aussi de faiblesses. Nous allons voir comment nous pouvons vivre une vie épanouie autant que possible tout en étant imparfaits .

  • Se donner une deuxième chance lorsqu´on n’a pas obtenu le résultat escompté.

Peut être que nous nous sommes fixés un objectif trop élevé.

image

  • Être moins perfectionniste envers soi-même .

Tendre à aller du côté de l’optimaliste selon Tal Ben-Shahar. C’est à dire accepter les épreuves de la vie comme normales.  En acceptant pleinement les aspects négatifs et les épreuves que nous envoie la vie nous pouvons aller du côté de l’optimaliste.

  • l’acceptation radicale :

Le perfectionniste va avoir un objectif qu’il ne peut pas atteindre. Ensuite il va se dénigrer et avoir beaucoup de mal a rebondir après un échec. En acceptant que nous sommes imparfaits, la vie paraît beaucoup plus douce, moins compliquée aussi. En pratiquant l’acceptation radicale des événements de la vie, nous pouvons devenir optimaliste. En se détachant du résultat et de l’objectif à atteindre, nous faisons les choses dans la joie, sans but précis, en étant dans le moment présent.

image

  • Se pardonner à soi-même

Lorsque nous sommes enfants, nous exigeons de nous-mêmes  la perfection, à l’école et à la maison. Nous ne savons  pas qui nous sommes vraiment. Nous essayons d’atteindre cette perfection que jamais nous ne parvenons à atteindre. Ce n’est jamais assez bien. Nous sommes assez critiques et négatifs envers nous-mêmes.

Lorsque nous sommes confrontés à une difficulté : nous avons le choix. Nous pouvons choisir notre attitude à adopter face a un échec. Par exemple: j´ai perdu mon emploi, je suis pourtant en phase de démarches et de recherches actives, pourtant je n’aboutis pas et ne trouve pas de travail.  Au lieu de faire du sur-place, je peux choisir de partir voyager avec les économies qui me restent et mon sac à dos.  Plutôt que de me focaliser sur l’orage qui est de l’autre côté de la montagne, je peux alors regarder l’arc-en-ciel dans ma vie. Je choisis d’adopter une attitude optimaliste ou perfectionniste.

image

  • Exercice:

Essayez de marcher sans avoir de but précis. Ressentez vos pas et votre environnement. Ecoutez  le bruit des oiseaux. Explorez votre environnement, Humez les fleurs.

  • Vision board

Faites un vision board et dressez la liste des choses que vous pouvez changer dans votre vie pour être plus optimaliste.

 

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
Laissez une réponse

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Suivez-nous
Recevez notre newsletter
Inscrivez-vous !