Le coeur de Paris saigne

novembre 15, 2015

Le 13 novembre, le coeur de Paris saigne. Des humains sont morts à cause de la folie terroriste des hommes. Depuis ce jour, la tristesse est présente. Les questions m’assaillent: Que puis-je faire à mon échelle pour redonner cette lumiére à chacun des êtres humains autour de moi qui souffrent et développent de la haine dans leurs coeurs?

J’aimerais partager avec vous des valeurs que chacun d’entre nous peut incarner au quotidien pour instiller ce changement.

  • Changer en soi:

Je souhaiterais  partager ici une histoire qui raconte comment les petits pas de chacun d’entre nous peuvent changer le monde:

image

Un matin un vieil homme se promenait sur une plage de sable fin en compagnie de sa petite fille. Toutes les deux minutes, le grand-père se penchait, ramassait quelque chose par terre puis le jetait à l’eau. La petite fille, intriguée, demanda au vieil homme : « Qu’est-ce que tu fais papy ? »
« Je rejette les étoiles de mer dans l’océan », répondit l’homme. « Pourquoi fais-tu cela papy ? ».
« Tu vois ma petite, c’est la marée basse, et toutes ces étoiles de mer ont échoué sur la plage. Si je ne les rejette pas à la mer, elles vont mourir parce que dans quelques heures elles sécheront sous les rayons chauds du soleil. »
« Je comprends, répliqua la petite fille, mais il y a des milliers d’étoiles de mer sur cette plage. Tu ne pourras pas toutes les sauver. Il y en a tout simplement trop. Et cela doit être la même chose lors de toutes les marées, sur de nombreuses plages de la côte. Tu ne pourras rien y changer. »
Le vieil homme sourit, se pencha et ramassa une autre étoile de mer. En la rejetant à la mer, il répondit : « Pour celle-là, ça change tout ! »

Et vous quelles seront vos actions dans la vie quotidienne pour changer le monde ?

image

  • La compassion :

Au quotidien vous pouvez incarner cette valeur qu’est la compassion.

Concrètement comment faire ?

Par exemple :

  • La paix:

image

Elle commence en nous même cette paix intérieure. La sagesse de Bouddha nous dit :“Rester en colère, c’est comme saisir un charbon ardent avec l’intention de le jeter sur quelqu’un ; c’est vous qui vous brûlez.”

Comment faire concrètement ?

Dans notre quotidien essayons d’utiliser la communication non violente de Marshall Rosenberg basée sur les besoins de l’être humain et l’écoute respectueuse.

Accueillez -vous avec bienveillance et compassion. Ne vous jugez pas et ne vous comparez pas aux autres. Vous êtes unique.

Être en paix avec soi même et ensuite avec le cercle de nos proches puis avec les inconnus. Essayer au fur et à mesure de se diriger vers ce chemin de paix au quotidien.

image

Mettre la paix au coeur de votre éducation: Gandhi n’a jamais usé d’aucune forme de violence avec son petit fils. Quand son petit fils venait l’interrompre alors qu’il était occupé il le serrait dans ses bras. Il a toujours utilisé la bienveillance et le respect envers celui-ci.

  • La tolérance:

Essayons d’accepter la différence chez l’Autre, c’est cela qui fait notre richesse. Ce n’est pas facile mais en jugeant l’autre, je me juge moi-même.

  •  Être un héros du quotidien:

Tenir la porte dans le métro.

Laisser passer une dame ou un monsieur peu chargé à la caisse du supermarché.

Faire un sourire à des inconnus qui passent.

image

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
Laissez une réponse

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Prochains évènements
  1. Atelier anti stress

    septembre 24 @ 16 h 00 min - 18 h 00 min
Suivez-nous
Recevez notre newsletter
Inscrivez-vous !