La conférence de Catherine Gueguen on en parle

septembre 13, 2015

Nous voulions partager avec vous le concept des neurosciences affectives et de l’éducation bienveillante de Catherine Gueguen.

  • Les recherches scientifiques sont unanimes à ce sujet lorsque nous envoyons de l’empathie, de l’altruisme  et de  la bienveillance, les enfants et les adultes de demain seront bienveillants et altruistes.

Éducation Bienveillante

Maintenant, on laisse la possibilité aux parents d’avoir un élan de changement envers l’éducation.

  • Le constat est sans appel  : 2 enfants sur 3 meurent chaque jour sous les coups en France; et dans le monde, on recense plus de 90% de maltraitance envers les enfants.
  • 80% enfants sont humiliés régulièrement dans le monde.

 

Maltraitance enfants

Catherine Gueguen utilise avec ses patients : la communication non violente et l’haptonomie. Elle apporte son aide aux parents en utilisant des séances d’haptonomie de cocooning. Elle recréée l’ambiance et les soins maternels que les parents des patients n’ont pas prodigué aux plus jeunes. La résilience permet à ces patients d’aller mieux et de changer d’éducation.

 

Une grande révolution au XX eme siècle nous a permis d’acquérir une meilleure connaissance des effets de l’éducation sur le cerveau de l’enfant.

  • Les chercheurs se questionnent :-Qu’est ce qui est nécessaire à l’être humain pour qu’il se développe bien?
    – Que se passe-t-il dans notre cerveau  entre une émotion et une relation ?

Il faut savoir que le cerveau se développe bien au contact de la bienveillance. En tant qu’adultes, nous pouvons être bienveillants au quotidien dans nos relations avec les adultes et les enfants .

Relations bienveillante

  • Dans votre entourage, échangez avec des personnes avec  bienveillance et empathie. Eloignez les personnes qui sont toxiques pour vous. Les émotions ainsi que toutes les composantes qui font que vous êtes « vous », unique,  peuvent être formatées grâce à une rencontre.
  • La Bonne Nouvelle : c’est que le cerveau peut changer à n’importe quel âge grâce à sa plasticité.

Neurosciences affectives

  • Les paroles humiliantes peuvent endommager durablement le cerveau de l’enfant. Des chercheurs d’Harvard ont fait une une étude du cerveau dans ces conditions particulières et ont constaté une altération de celui-ci. C’est le cortex pré-frontal qui nous différencie des grands singes et nous donne notre capacité à raisonner.
  • Les enfants avant 5-6 ans ne possèdent pas un cerveau assez mature et ne peuvent par conséquent pas se raisonner. La maturation du cerveau va se faire progressivement grâce à la bienveillance; c’est à dire aider l’enfant à nommer ses émotions et à mettre des mots sur celles-ci. Réconforter l’enfant lorsqu’il a des émotions et mettre en mots ce qu’il ressent .

Éducation non violente

  • Un stress trop important peut s’installer dans l’amygdale cérébrale qu’est l’hippocampe et détruire des neurones. Cette substance à haute dose est hautement toxique. Pour mémoriser et apprendre, nous avons besoin d’éradiquer tout stress. Dans les établissement éducatifs, certains utilisent trop souvent le stress et ceci à mauvais escient. Par  exemple:  à la faculté les enseignants dévalorisent et stressent les étudiants. Cela inhibe le cerveau et ensuite, il ne faut plus s’étonner que les étudiants  se trouvent dans l’incapacité  d’apprendre. Pourtant c’est la une pratique courante dans les amphithéâtres.

-Essayer de valoriser l’enfant dans ses apprentissages sur des faits concrets .
-Selon nous, on peut aider l’enfant , l’adolescent et l’adulte en méditant en pleine conscience. La méditation en pleine conscience modifie durablement le cerveau.

Méditation enfants

 

Lorsqu’on encourage l’enfant, l’hippocampe grossit.

  • Le COF ( cortex orbite frontal ) est pleinement mature vers 25 ans .
    -Il nous permet de prendre des décisions importantes dans notre vie future en tant qu’adulte.
    -Il permet aussi  de réguler nos émotions .
    -Le COF permet d’avoir un comportement éthique et moral envers soi-même et envers les autres.
  • Allan Schore nous démontre que le cerveau se structure et se développe bien si nous sommes bienveillants avec les enfants. L’ocytocine, l’hormone de l’amour permet à l’enfant de grandir et de bien se développer .

-plus on aide un enfant à exprimer ses émotions , plus l’enfant sera sociable et à l’aise avec les autres.

  • Une chercheuse Australienne Sarah Wittel a prouvé qu’une mère ayant eu une éducation différente de l’éducation bienveillante a pu, en soutenant son adolescent, l’encourager afin de retrouver une relation bienveillante avec lui.
    Le COF de cet adolescent va grossir. Nous pouvons toujours réparer, combler les manquements dont nos enfants ont été affectés dans leur enfance.

 

Questions

A la suite de cette conférence des questions ont été posées à Catherine Gueguen :
Nous souhaiterions en évoquer certaines ici, celles qui n’ont pas trouvé de réponse satisfaisante pour les participants.

La question de l’alimentation : Un participant a demandé si les bonbons pouvaient avoir une influence sur le comportement de l’enfant?

Catherine Gueguen nous a dit que l’apport des neurosciences affectives était pour elle plus important  que l’alimentation chez les enfants et qu’elle n’était pas une spécialiste du sujet. Je pense que l’alimentation a un rôle tout aussi majeur à jouer sur le comportement de nos enfants. Des études scientifiques le prouvent : le sucre , les additifs alimentaires, l’intolérance au lactose et au gluten peuvent agir sur le comportement et affecter la santé de l’enfant .

Alimentation

Lien de vidéo filliozat

La question sur les relations de communication conflictuelle avec un adolescent : je ne sais plus comment faire, je me heurte à un mur avec lui ?

Adolescents communication

Lorsque la communication est rompue, il est déjà essentiel de prendre conscience que nous avons un rôle actif à jouer en tant que parent.

Bravo à ce Monsieur de vouloir entrer en contact avec son adolescent. Il y a plusieurs manières de rentrer en contact avec l’adolescent : s’intéresser aux goûts et passions du jeune.

Si il aime un jeu en particulier, essayer de lui proposer de jouer avec lui. Même si c’est un jeu vidéo. Vous pouvez entrer en communication par le jeu ( jeu de ballon, de frisbee…), des jeux dans lesquels le jeune sera actif.

Vous pouvez également lui écrire, lui glisser des mots sur sa porte. Soyez sincère, supportez-le, soutenez- le, dites lui que vous êtes là pour lui dans cette période difficile mais que vous ne savez plus quoi faire. Exprimer vos sentiments, dites-lui que vous êtes triste de la situation. Essayez de lui proposer des activités créatives.

La question de  la précocité et des troubles de l’apprentissage  : comment faire pour aider ces enfants à part les encourager au quotidien?

Enfant précoce

Vous pouvez l ´aider au quotidien en lui apportant de la créativité .

Par exemple lui faire essayer des techniques comme le mind Mapping , le sketchnoting. Lui aménager une ambiance créative avec de la peinture, des jeux, des legos .

Lui faire pratiquer une activité qu’il aime en dehors de l’école. Essayer la médiation en pleine conscience. Écoutez -le pleinement dans ses émotions et ses ressentis, il a besoin de se sentir compris et rassuré en raison  de son hypersensibilité.

Conclusion: Les neurosciences affectives nous permettent de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau de l’enfant et les conséquences que peuvent avoir l’éducation sur le futur adulte en devenir.

Les deux propositions de solutions concrètes de la conférence sont la communication non violente et l’haptonomie.

Nous pouvons rajouter beaucoup d’autres concepts et de solutions concrètes grâce à la créativité et au développement personnel. La déception de cette conférence réside dans son manque d’apport de solutions concrètes aux problèmes quotidiens rencontrés par les parents .

Si vous avez une question sur la parentalité, n’hésitez pas à nous la poser par email:contact@creativpeople.fr ou sur un commentaire, nous vous répondrons.

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
Laissez une réponse
Tous les commentaires (1)
  • Gaston
    16 septembre 2015 at 15 h 04 min

    Quand est ce que les politiques vont comprendre que si ils veulent sauver la France , il faut inverser l'éducation car... Le manque de formation des Parents à travers l'éducation des enfants ..c'est des problèmes à l'école . Puis les conséquences de disputes qui mènent souvent à de véritable catastrophes familiale ...puis vient les conflits ... Les divorces avec ses conséquences ....lLa maladie...la délinquance ...les prisons ...la négativité ...les guerres...alors y a t il encore quelqu'un avec un çerveau qui pourrait écouter et non entendre !!!!

    Répondre

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Prochains évènements
  1. Atelier anti stress

    septembre 24 @ 16 h 00 min - 18 h 00 min
Suivez-nous
Recevez notre newsletter
Inscrivez-vous !