La pensée positive VS psychologie positive

juin 06, 2015

La pensée positive est un outil primordial utilisé en développement personnel, outil qu’un nombre important de personnes favorise : se persuader que l’on va bien en répétant des mantras. Le livre du Secret de Rhonda Byrhn dont vous avez peut être entendu parler relate par exemple comment attirer l’argent en restant assis chez soi, etc… Il est évident qu’il ne faut pas se morfondre dans un cercle vicieux  à effet négatif. Mais nous allons étudier ici comment se relier à nos sentiments, sans tomber dans le trop positif, tout le temps et par conséquent dans le non agir. La psychologie positive me semble beaucoup plus adaptée à l’être humain que je suis, preuves scientifiques à l’appui. Ce monde a besoin de développer des aspects positifs de l’humain, de se pencher sur des valeurs comme la gratitude, la bienveillance etc… Mais alors quelle différence y a-t-il entre la pensée positive et la psychologie positive?

bonheur

  • La pensée positive:

Nos pensées influenceraient notre vie, nous obtiendrions ce que nous voulons par le simple fait de penser à quelque chose de positif. La loi de l’attraction est caractéristique de la pensée positive : selon notre façon de penser nous attirerions ce que nous voulons vraiment. Je pense que cette vision des choses est assez réductrice et  laisse une place minoritaire aux  émotions négatives. La pensée positive nous délivre un message dangereux car penser seulement aux choses positives tout en prenant bien soin d’ignorer les choses négatives peut s’avérer une vraie catastrophe. Enfouir le négatif en l’occultant peut conduire à devoir par la suite suivre une psychothérapie. Par exemple, l’expérience qui consiste à ne pas penser  au mot  « éléphant » nous amène à y  penser 3 fois plus. J’ai moi-même testé à plusieurs reprises une expérience : penser de toutes mes forces que j’allais réussir un examen, pourtant, même en y mettant toute la bonne volonté du monde cela ne marche pas forcément. La vie nous amène souvent sur des chemins détournés et nous ne savons pas à l’avance où elle nous va nous conduire. Bien sûr, je ne dis pas de penser négatif, loin de là, mais je me tourne vers la science, et tout particulièrement vers la psychologie positive.

ok

  • La psychologie positive:

C’est une science, preuve à l’appui qui développe des concepts tels que l’altruisme, la gratitude par exemple. Cette science se penche sur l’étude du bonheur et de ce qui fonctionne sur l’être humain. Au lieu de se pencher sur les dépressions, la psychologie positive parle de ce qui va. Et nous avons des solutions pour aller mieux, même si, bien entendu nous avons le droit d’avoir des creux; les creux de la vague nous apprennent par ailleurs beaucoup sur nous-mêmes. En effet, nous forgeons notre personnalité en partie grâce à nos expériences négatives. Tout n’est qu’une question de savoir sous quel angle on aborde le problème.  La psychologie positive est basée sur des expériences scientifiques.

  • Comment pouvons-nous être plus heureux?

En pratiquant plus assidûment : la gratitude, l’altruisme par exemple. Florence Servan Shreiber se nomme :  professeur de bonheur. Elle donne des conseils et amène à pratiquer des exercices ludiques en rapport direct avec cette science.

 

Je donne une priorité importante à la créativité qui me semble primordiale, ce qui ne m’empêche pas d’adhérer totalement à cette science du bonheur qu’est la psychologie positive. Le bonheur n’est pas une illumination, loin de là, il n’est pas non plus inatteignable; pourtant, il peut s’avérer introuvable si on s’évertue à trop le chercher.

douceur

  • La créativité:

Pour aller mieux, je pense que nous avons besoin de la créativité. Je crois que le développement personnel peut nous aider à accepter les émotions négatives, mais aussi à s’ouvrir aux petits moments de bonheurs sur notre chemin. Le chemin de la vie est certes parsemé d’embuches, mais je crois que nous pouvons avoir un regard différent sur les choses, les petits bonheurs existants, les initiatives positives aussi. A travers  l’art, nous pouvons laisser  exprimer nos émotions afin d’être plus libre. Être heureux, c’est se sentir vivant, ressentir les émotions, sans les refouler, créer un quotidien plus pimenté, des petits instants de grâce, de bonheur, instaurer du temps pour soi, des rayons de soleil pour rendre nos vies moins difficiles. Vivre pleinement sa joie, sa tristesse peut s’avérer tout à fait libérateur.

 

psychologie positive

Je finirais par dire que les rêves peuvent devenir réalité, mais pas forcément au moment auquel on s’y attend, que parfois nous avons des cailloux, des ponts à traverser, des cols à monter. La vie est faites de vagues, d’aléas; la résilience nous aide lors de ces épreuves. Aussi nous pouvons voir au delà de ces expériences, avec les actions que nous posons, des alternatives pour continuer à avancer. Je crois que l’imaginaire,  le petit enfant qui s’émerveille en nous est ce qui nous sera le plus utile sur cette route. Je pense que les autres peuvent nous apporter beaucoup, communiquer peut nous aider à mieux nous comprendre. Finalement nous pouvons mettre en place des actes au quotidien qui valorisent notre bonheur, qui rendent plus heureux. Ouvrons-nous, tels des explorateurs, aux champs de possibles, portons un autre regard sur le monde, mais soyons prêt à ne pas occulter les creux de vagues également.

 

instant présent

 

 

  • Conseils pour aller mieux:
  • Jouer,Créer Vivre, Prendre du temps pour soi, noter ses petits bonheurs et tant d’autres choses.

Et vous que faites vous pour être plus heureux? Qu’est ce qui vous fait du bien?Partagez vos petits bonheurs avec nous.

Et si vous voulez un petit boost de plus de légèreté je vous conseil de rejoindre notre page Facebook. https://www.facebook.com/pages/Creativpeople/1419710351663416

 

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
Laissez une réponse
Tous les commentaires (2)
  • Julie Cocotines
    22 juin 2015 at 20 h 17 min

    Alors je ne sais pas si j'ai tort ou si je n'agis pas correctement mais j'ai tendance justement à développer ma pensée positive pour chaque jour aller un peu mieux, j'essaie de mettre en avant le bon, le mieux, et non pas pour oublier le mauvais ou le moins bien mais pour savoir rebondir lorsqu'il est là et aller de l'avant !

    Répondre
    • Anais et Marina
      @Julie Cocotines
      23 juin 2015 at 8 h 19 min

      @Julie Cocotines Et bien oui, mettre en valeur les petits bonheurs, les belles choses, les beaux côtés de la vie, je crois comme toi que ça aide à aller mieux. Nous avons le droit à la tristesse et la colère ainsi que tout les sentiments qui sont négatifs, mais pour autant il est important de mettre en valeur des aspects positifs de notre vie. C'est ce qui fait que le quotidien est moins fade. Mettre un peu d'extra dans l'ordinaire.

      Répondre

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Prochains évènements
  1. Le pouvoir caché des émotions

    juillet 2 @ 14 h 00 min - 16 h 00 min
  2. Créer ton rituel magique du matin

    juillet 8 @ 15 h 00 min - 17 h 00 min
  3. A la rencontre de l’enfant intérieur

    juillet 16 @ 16 h 00 min - 18 h 00 min
  4. After big dream

    juillet 20 @ 19 h 30 min - 22 h 00 min
  5. Photographie et nature

    juillet 22 @ 15 h 00 min - 16 h 30 min
Suivez-nous
Recevez notre newsletter
Inscrivez-vous !