La pratique de la méditation en pleine conscience

février 14, 2016

Après avoir lu le livre de Tich Nan Nath: »Le miracle de la. Méditation de pleine conscience ». Je me suis questionnée sur ma propre pratique de la méditation de pleine conscience. Généralement je médite assise sur mon coussin de méditation. Je me suis rendue compte que je ne méditais pas beaucoup au cours de la vie quotidienne. Dans la vie quotidienne, nous n’avons pas le temps, c’est souvent l’argument avancé par rapport à la méditation. Il y a des contraintes et pour la plupart des personnes, rester des heures assis, ça ne sert à rien. Alors pourquoi la pleine conscience? Je vous propose quelques exercices qui pourront vous aider à devenir un peu plus vous-même.

image

  • Pourquoi la méditation en pleine conscience?

La méditation en pleine conscience nous invite à être pleinement dans l’instant. C’est une forme de méditation laïque. Ce n’est pas une pratique facile, loin de là. Cette pratique nous confronte à nous- mêmes, à nos craintes, nos démons, à nos douleurs. C’est en pratiquant de plus en plus que nous nous rapprochons de nous-mêmes, de notre vérité, de notre ressenti. Plus nous nous approchons de notre moi sincère et profond et meilleure sera notre relation avec l’autre. Ce n’est pas une utopie, parce que la méditation de pleine conscience se pratique dans chaque instant de la vie : lorsqu’on attend à une caisse de supermarché par exemple. La méditation nous aide à rester calme; en revenant à notre souffle, nous sommes plus présents à nous-mêmes.

Dans des situations comme par exemple en voitures dans un embouteillage, nous apprenons à être présent à l’instant. Nous respirons, allumons un peu de musique par exemple et admettons la situation; certes énervante, mais cela nous permet de comprendre que nous sommes impuissant à la changer. Alors autant en profiter pour chanter un peu et mettre de la musique. La méditation de pleine conscience nous donne le droit d’être nous-mêmes et d’être présent aux prises de décisions importantes de notre vie. Même si il y a des émotions fortes, elle nous donne le recul nécessaire pour avancer.

image

  • Les émotions
  • Avoir de la compassion envers soi-même
  • Apprendre à enlacer et étreindre les émotions que nous vivons au lieu de les repousser à distance

Un peu comme si nous avions un homme très malade à côté de nous et que nous écartions celui-ci comme un paria. Plus nous nous éloignons de nos émotions, de nos douleurs, de nos problèmes, plus nous encourageons leur retour en force. Alors que faire?

Accepter que la tristesse soit là, accepter qu’elle persiste ou bien qu’elle s’en aille en méditant. Nous sommes à chaque instant différents. Laisser  l’émotion exister, mettre des mots dessus est un point très important pour nous, adultes. C’est également très important pour les enfants qui ont du mal à poser des mots sur leur ressenti. Nous pouvons les inviter à nommer ce qu’ils ressentent avec des petits bonhommes, des smileys. Accueillons nos émotions, apprenons à accueillir pleinement notre colère par exemple.

image

La colère: une émotion complexe à gérer. Nous pouvons dans le cas où nous n’avons pas répondu à plusieurs de nos besoins nous sentir très contrarié et devenir fou de rage. Que faire dans le cas où nous sentons que la moutarde nous monte au nez?

Nous pouvons nous isoler et nous assoir pour prendre quelques respirations, les yeux fermés. En disant à l’autre que nous avons besoin de faire un Break, avant de reprendre la discussion qui peut être venimeuse. Souvent la colère n’est pas dirigée contre quelqu’un en particulier; elle est souvent l’expression de besoins non comblés. Il se peut aussi que quelque chose de l’autre vienne réveiller des vieux démons.

  • Les exercices qui peuvent vous aider:

le plus important est le souffle; notre respiration, c’est le bien le plus précieux que a été donné à notre corps. Elle est un grand trésor; alors autant la chouchouter.

  • L’exercice qui consiste à prendre trois inspirations et trois expirations avant de répondre au téléphone. Nous préparons notre coeur à accueillir la personne qui est au bout du fil.
  • Faire la vaisselle en pleine conscience.

Jusqu’à la lecture de ce livre je n’avais jamais vu cette tâche de cette façon. Prendre soin de chaque chose, même de la vaiselle, en voilà une drôle d’idée. Mais lorsque nous y réfléchissons bien, c’est beau. Nous avons de la chance de pouvoir manger avec des couverts, des assiettes. Il y a des gens dans le monde qui n’ont pas cette chance. Alors chérir notre vaisselle qui accueille nos repas n’est pas une corvée mais simplement un bel acte de conscience.

  • imageManger en pleine conscience, déguster, savourer, bouchée après bouchée.

Prendre le temps de remercier, et de penser au paysan qui a cultivé nos légumes et puis à celui qui les a amené jusqu’à nous, à celui ou celle qui les ont préparé. En étant pleinement avec le goût de l’aliment, nous savourons le bonheur de l’instant présent. En mâchant plusieurs fois avant de dévorer l’aliment, nous permettons une meilleure digestion à notre corps.

La méditation de pleine conscience devrait être enseignée à l’école, elle est une aide précieuse qui favorise la paix en soi et qui pourrait contribuer à la paix dans le monde. Elle permet à l’être humain de mieux se connaitre et  d’identifier ses émotions. La méditation est une pratique de l’être  si précieuse dans cette société qui encourage l’avoir au détriment de l’être.

image

 

Quelques liens interessants:

http://www.docteur-lienard.org/exercices

https://kids.petitbambou.com/

 

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
Laissez une réponse

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Prochains évènements

Aucun évènements prévu pour le moment.

Suivez-nous
Recevez notre newsletter
Inscrivez-vous !